Rémuneration

Posté par veillestrategique le 7 octobre 2010

- Entre 30000 et 40000 euros en début de carriere
- 45000 euros et plus pour un contrôleur de gestion confirmé

Publié dans Controle de gestion | Pas de Commentaire »

Niveau d’étude

Posté par veillestrategique le 7 octobre 2010

- minimum bac +4/bac + 5

- être expirementé

Publié dans Controle de gestion | Pas de Commentaire »

Domaines de compétences

Posté par veillestrategique le 7 octobre 2010

Le contrôleur de gestion intervient dans plusieurs domaines généralement réparties en deux catégories : d’un coté les activités principales et de l’autre celles éventuelles. Les activités principales du contrôleur de gestion consistent dans un premier temps, à l’élaboration des procédures et des outils de gestion. Ce qui veut dire, qu’il met en place les outils de «reporting» destinés à la direction générale de la société. Il définit et améliore les procédures de gestion et d’optimisation des flux financiers, tout en garantissant leur fiabilité. Dans un second temps, il élabore et pilote le processus budgétaire en collectant, en analysant et en synthétisant les données budgétaires provenant de centres de profits et des départements opérationnels. Il conçoit les tableaux de bord et analyse les écarts des résultats de l’activité de l’entreprise se rapportant au budget. Enfin, le contrôleur de gestion supervise et comme son nom l’indique, il contrôle les opérations d’inventaire des marchandises et des produits finis, ainsi que les règles de consolidation des comptes et les clôtures comptables. Outre les activités principales, nous avons également cité celles éventuelles qui consistent quant à elles, en l’élaboration des prévisions de trésorerie soit en établissant le budget de trésorerie à partir des données budgétaires d’exploitation, soit en définissant les objectifs stratégiques, ou encore, en assurant le suivi des contrats clients et/ou fournisseurs et enfin, en réduisant les coûts d’Achat, en collaboration avec les fournisseurs.

Publié dans Controle de gestion | Pas de Commentaire »

Fonctions

Posté par veillestrategique le 7 octobre 2010

Le contrôleur de gestion mission est responsable de la gestion de l’information relative à la gestion des activités, à l’administration des moyens et des ressources mises à la disposition des missions. Sa mission inclut le suivi financier des pays dont il a la charge, jusqu’à la clôture des comptes annuels de l’association. Il est le référent des Coordinateurs Finances et Ressources Humaines des missions. Il fait partie de la direction financière de MSF France, rend compte au responsable du service gestion terrain et au desk et concourt à l’amélioration des systèmes de gestion et de finances de l’association.
Il est la référence technique du desk et des équipes de terrain en matière de gestion. Il est responsable du soutien technique, de la formation continue et de l’évaluation des administrateurs. Il en informe le desk et les chargés du pool. Il visite les missions, en fonction d’un planning établi sous la supervision du responsable du service gestion et avec l’accord du desk. Il participe à l’élaboration avec les équipes de terrain et le desk d’un suivi clair des activités menées dans les projets et des moyens engagés dans le cadre de ces activités. Il apporte l’information nécessaire au desk et aux chefs de missions pour qu’ils puissent s’assurer que les moyens engagés sont en adéquation avec les objectifs des projets. Il supervise l’élaboration des budgets et des révisions budgétaires. Il est responsable de la transparence financière, du reporting mensuel, de l’administration et du contrôle de la gestion des pays dont il a la responsabilité. Il est responsable, avec le desk (narratifs opérationnels), du suivi contractuel, financier et comptable des financements institutionnels publics. Il peut être amené à réaliser des audits de missions (sur différents aspects de gestion).

Publié dans Controle de gestion | Pas de Commentaire »

Fiche metier

Posté par veillestrategique le 7 octobre 2010

Le métier de contrôleur de gestion

Le contrôleur de gestion  Le contrôleur de gestion aide la direction dans l’orientation et le suivi de la stratégie qu’elle s’est fixée, il doit réunir et exploiter toutes les données chiffrées nécessaires. Il élabore des prévisions de budget avec les responsables opérationnels.
Il participe au choix des objectifs de l’équipe de direction et élabore un projet de plan : niveau de production à atteindre, moyens financiers, humains et techniques à mettre en œuvre.
Le contrôleur de gestion met en place les outils d’analyse, les indicateurs et procédures du contrôle de gestion à l’aide de traitements informatiques. Il suit l’activité en collectant les informations auprès des directions opérationnelles. Il identifie les écarts entre les réalisations et les prévisions, il les mesure et les analyse sous forme de statistiques, de tableaux de bord commentés, de rapports d’activité. Il assure la retransmission commentée des informations auprès de la direction générale.
 
Qualités requises

• Maîtrise des outils informatiques
• Parle couramment Anglais
• Sens de la rigueur, de l’organisation et de la méthode
• Qualité relationelle
 

Formation requise

- DSCG diplôme Supérieures de Comptabilité et de Gestion, anciennement le DESCF

Publié dans Controle de gestion | Pas de Commentaire »

Missions

Posté par veillestrategique le 7 octobre 2010

Le contrôle de gestion a pour mission de s’assurer de la mise en oeuvre de la stratégie d’entreprise adoptée et les moyens mis en œuvre sur le terrain (que fait-on et avec quoi ?). Cela implique plusieurs choses :

* En termes de positionnement, le contrôle de gestion est un des organes de la direction, même s’il a des liens forts avec le système comptable ou financier (par exemple). Et même, les managers opérationnels font du contrôle de gestion ce qui est une des difficultés de définition des missions spécifiques au contrôleur de gestion.
* Le contrôle de gestion n’est pas un organe opérationnel, mais un organe d’échange d’information. Une liaison étroite avec les unités opérationnelles est indispensable pour être certain du bien fondé des indicateurs et des outils de mesure. Bien que lié à la direction générale, le contrôle de gestion doit tout autant partir « du bas » que « du haut » et veiller à être utile aux unités de travail autant qu’à la Direction de l’entreprise.
* Le contrôle de gestion ne peut se contenter de « cueillir » l’information qui passe, il lui faut la maîtriser complètement et s’assurer de sa qualité (fiabilité, ponctualité, etc.) ; il aura besoin d’information spécifique, sans autre usage que celui qu’il en fera, et il peut avoir besoin de la construire lui-même.
* Le contrôle de gestion ne se limite pas à donner des chiffres et allumer des voyants dans un tableau de bord, il construit le tableau de bord et l’adapte en permanence aux objectifs. Il aide à déterminer les indicateurs pertinents en collaboration avec le management.

Si dans le futur une entreprise souhaite améliorer ses performances financières, elle devra en effet s’assurer régulièrement qu’elle se rapproche petit à petit de son objectif en vérifiant ses états financiers ; toutefois, elle devra toujours pouvoir relier ses performances financières avec ses actions opérationnelles (si je veux que le service commercial augmente de x% sa marge, je dois me demander quels sont les facteurs qui influencent la marge et comment je vais devoir m’y prendre au quotidien pour agir sur ces facteurs ; si aucune action n’est envisagée pour soutenir mon objectif, il y a peu de chance que je l’atteigne).

Ainsi, le Contrôle de gestion revient à :

1. Vérifier que les objectifs que sous-tendent la stratégie choisie sont bien suivis. Cela se fait à partir de tableaux d’indicateurs qui peuvent mêler des données financières (la comptabilité analytique) et des données statistiques issues de l’exploitation ;
2. Conseiller les opérationnels à partir de l’analyse de ses tableaux d’indicateurs ;
3. Donner son avis à la direction sur le choix des objectifs qui sous-tendent la stratégie.

Le suivi est important car il permet de s’assurer que les actions mises en œuvre mènent bien l’entreprise là où on le souhaite.

Enfin, la complexité des multinationales engendre une décomposition du contrôle de gestion. Outre le fait que le contrôle de gestion n’est pas exclusivement propre aux contrôleurs de gestion (les opérationnels aussi font du contrôle de gestion), ces derniers se voient assigner des tâches spécifiques. C’est pourquoi il se peut qu’un contrôleur suive les performances au niveau de l’entreprise, qu’un autre suive plutôt une des filiales et qu’enfin un troisième, au sein de la filiale, suive de manière plus opérationnelle les projets mis en place.

Publié dans Controle de gestion | Pas de Commentaire »

Enjeux

Posté par veillestrategique le 7 octobre 2010

Le contrôle de gestion permet le contrôle, la mesure et l’analyse de l’activité d’une organisation.
Des indicateurs seront suivis (mesurés) ainsi que l’écart de la situation (réelle) avec le but visé (valeur cible, budget à respecter). Il s’agit d’un contrôle non seulement au sens de vérification, mais aussi au sens de pilotage, même si cette notion est porteuse d’une vision idéologique parfois critiquée. Le credo discutable du contrôle de gestion est qu’on ne pilote que ce que l’on mesure, ou dit autrement « ce qui n’est pas mesuré ne peut être géré ».

Afin d’améliorer le niveau d’intégration de l’organisation, le contrôle de gestion est parfois aidé d’un ERP (Enterprise Resources Planning) ou en français, progiciel de gestion intégré. Sur ce système d’information de gestion le contrôleur de gestion puise selon ses besoins dans la comptabilité analytique, la comptabilité générale, la GPAO (gestion de production assistée par ordinateur), l’administration des ventes. Les ERP représentent cependant des solutions lourdes et souvent difficilement maniables de telle sorte que des outils périphériques s’avèrent nécessaires (outils de business intelligence, de calcul de coûts, de tableaux de bord, web applications).

Publié dans Controle de gestion | Pas de Commentaire »

 

Contrôle Interne et Managem... |
spironolactonefr |
citalopramfr |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Eléments de gestion
| ITEM Urban Intelligence
| FRANCOIS GAUTARD